Ouvrir le champs des possibles

Il s’agit de développer des projets qui ont démontré leur efficacité ou de proposer de nouvelles manières de travailler ou de nouvelles actions.

  1. Favoriser la mise en réseau et la coordination (faire évoluer les fonctionnements institutionnels, associer la recherche dans les projets d’expérimentation, développer des projets de coopération, etc...)

  2. Valoriser et encourager les réussites (augmenter le capital confiance et l’estime de soi des deux sexes, reconnaître toutes les réussites, révéler les compétences cachées, s’appuyer sur les actions de mentorat/parrainage/tutorat, développer la culture du sport, etc...)

  3. Penser une forme de continuum à partir de l’orientation jusqu’à l’insertion professionnelle des jeunes (favoriser l’accès aux stages et au monde professionnel, rapprocher le monde de l’éducation de celui de l’entreprise et réciproquement, raccrocher les publics sans qualification et sortis des dispositifs, accompagner les jeunes vers l’emploi, etc...)

  4. Apprentissage du français, lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme (lutter contre la fracture numérique, développer la culture du numérique, renforcer l’apprentissage du français et des valeurs de la République pour les enfants et leurs parents, etc...)