Un suivi évaluatif transparent et exigeant

Un suivi et une évaluation transparents et exigeants

Les ministres ont installé le Comité national d’orientation et d’évaluation (CNOE) des cités éducatives, présidé par la députée Sylvie CHARRIERE, le 26 novembre 2019 à l’Assemblée nationale. Le Comité, qui rassemble des experts du monde éducatif, associatif et des collectivités locales, a pour mission d’éclairer le programme des Cités Educatives et de faire des recommandations pour les pouvoirs publics.


La composition du CNOE

Collège Experts

Collège Territoires

Collège Acteurs

Pauline DOMINGO

CNAF

Rozenn MERIEM

ANDEV

Ilham GREFI 

habitante de Toulouse, CNV)

Jules DONZELOT

JobIRL – délégué scientifique et développement 

Florence LEFEBVRE

ANARE

Nadir ADRAR

habitant Sarcelles, CNV

Joëlle BORDET

 psychosociologue 

Raphaële d’ARMANCOURT USH

Camille DOMBRET

CNAJEP

Annie TOBATY

IGEN

Sandrine ABOUBADRA-PAULY UNML

Agnès BATHIANY
FGPEP

Etienne BUTZBACH

Prisme

Patrice ELOY 

CNLAPS

Mathieu CAHN

ANACEJ

Patrick CURMI

Président de l'Université Evry, CPV 

Sylvie CHARRIERE

Députée, 93, CNV

Aïsseta CISSE
Génération II, Evry, CPV

Gérard LEGRAND

Proviseur, CPV

Karine LEBON

députée, 974, La Réunion 

Philippe MOULIA
CREPI

Zaïr KEDADOUCHE

IGEN

Richard MERRA

RF Villes éducatrices

Elisabeth MARSAN

PEEP

Roger VRAND

IGAENR

Stéphane BEAUDET

AMF

Carla DUGAULT

FCPE

Philippe WUILLAMIER

DEPP

Somalina PA 110 bis

Catherine ARENOU

ADF

Inès LAKEHAL

lycéenne – Grigny

 

 Marie-Caroline MISSIR (Canopé)

 

Philippe RIO

Ville et Banlieue

 

Chantal DARDELET

CGE - BBZ

 

Thibault de SAINT-POL

 (INJEP)
 

Rodolphe THOMAS

ARF

 

Thibault SAUVAGEON

ESPER

Le 20 avril 2020, le Comité national d'orientation et d'évaluation a rendu un avis en s'appuyant sur l'enquête menée par l'Agence nationale de cohésion des territoires portant sur la continuité éducative pendant le confinement. Si cet avis vous intéresse, retrouvez-le ici-.

Par ailleurs et pour compléter l'évaluation, chaque Cité a fourni un protocole et le préfet organisera en fin d’année avec le recteur et les partenaires une revue de projet qui permettra de mesurer l’avancée réelle du projet au regard des priorités de la Cité et des engagements pris par chacun des financeurs. Elle définira le cas échéant des actions correctives afin d’anticiper la poursuite du projet, en accélérer la mise en œuvre et maximiser les résultats.

La coordination nationale du programme s’appuie sur cette plateforme numérique de suivi et d’échanges, qui permet un dialogue permanent, la diffusion des bonnes pratiques et l’opportunité pour chaque Cité de montrer ses avancées et ses actions, en toute transparence, avec la participation des jeunes, des parents et de la communauté éducative.