Une nouvelle méthode - Témoignages d'acteurs

À travers les Cités éducatives, l’État vient soutenir, faciliter et généraliser une dynamique déjà initiée par des acteurs du terrain, au plus près des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

L’ambition inédite de cette démarche s’appuiera sur les acteurs de terrain pour dessiner les territoires à haute qualité éducative dont notre pays a besoin. Je m’efforcerai de créer les passerelles entre experts, acteurs et usagers, pour tirer collectivement les enseignements de ce label innovant. Je veillerai à ce que les bonnes pratiques se diffusent.

 

Sylvie Charrière, députée de Seine-Saint-Denis, présidente du comité national d’orientation et d’évaluation des Cités éducatives

“Parce qu’elle porte sur un élément central de la vie quotidienne, emblématique de la construction de la citoyenneté et de la « promesse républicaine », la réflexion sur l’école et l’éducation doit être au coeur des projets de renouvellement urbain.”


Olivier Klein, président de l’Agence nationale de renouvellement urbain (Anru), maire de Clichy-sous-Bois (93).

Il faut que l’ensemble des dispositifs repose sur un écosystème, porté par une dynamique et un état d’esprit. Nous avons construit le socle de l’écosystème, notamment avec ce partenaire incontournable qu’est l’Éducation nationale. Le modèle de la cité éducative est porteur d’espoir.

 
Philippe Rio, maire de Grigny (91) où un « Grand Projet Éducatif » a préfiguré la Cité éducative de la Grande Borne.