L'Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire

Injep - logo

L’INJEP, service à compétence nationale du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, est à la fois un observatoire producteur de connaissances et un centre de ressources et d’expertise sur les questions de jeunesse et les politiques qui lui sont dédiées, sur l’éducation populaire, la vie associative et le sport. 

Son positionnement à la croisée des univers de la recherche, des statistiques publiques, des élus ou professionnels fait de l’INJEP un expert de référence capable de produire des données et analyses qui bénéficient à la fois des apports de la recherche et de l’expérience de terrain. Il joue un rôle de passerelle entre les différents acteurs et vise à éclairer la décision publique, notamment par des publications scientifiques, des notes et rapports, et l’organisation d’événements (https://injep.fr/, https://www.experimentation-fej.injep.fr/)

La Mission Expérimentation et évaluation des politiques publiques (MEEPP) de l’INJEP coordonne et valorise de nombreux programmes expérimentaux en faveur des jeunes, principalement financés dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ). Elle accompagne notamment des initiatives sociales innovantes des acteurs de terrain sur un temps et une échelle limités menées en vue d’une généralisation. Ces projets sont évalués par un observateur extérieur et indépendant afin d’analyser la mise en œuvre et les effets d’un nouveau programme, d’en tirer les enseignements utiles avant un éventuel essaimage. Par le rapprochement et la comparaison des expérimentations, la MEEPP fournit enfin des éléments de capitalisation thématique et méthodologique des projets suivis et évalués dans le domaine des politiques en faveur des jeunes, à destination des chercheurs, des pouvoirs publics et des acteurs de terrain.

À ce titre, l’INJEP contribue à l’évaluation nationale externe du programme des Cités éducatives sous l’égide de la Coordination nationale des cités éducatives et du Comité national d’orientation et d’évaluation (CNOE). Pour tirer des enseignements généraux du programme, au-delà de l’évaluation locale de chaque Cité éducative, l’INJEP propose aux Cités éducatives volontaires de participer à titre gratuit à deux axes de capitalisation.

  • L’axe méthodologique a pour objet de capitaliser sur les démarches évaluatives externes mises en place par les Cités éducatives. L’INJEP lancera un appel à candidature auprès des Cités éducatives qui sont d’ores et déjà associées à une équipe d’évaluation (laboratoires universitaires, cabinets d’étude).
  • Il s’agit pour les Cités éducatives d’être en relation avec d’autres Cités éducatives engagées dans une démarche d’évaluation externe pour partager les bonnes pratiques et les soutenir dans cette démarche. Elle permettra une mise en perspective des résultats locaux avec les résultats des autres territoires.
  • Il s’agit pour l’INJEP d’observer et de comparer les actions, les coopérations, les effets sur le terrain et les démarches évaluatives afin de tirer des enseignements généraux et de modéliser les démarches à diffuser à destination de toutes les Cités éducatives.
  • L’axe thématique a pour objet, sur plusieurs sujets phares du programme, d’observer et d’évaluer des actions mises en œuvre sur le terrain par des Cités éducatives, d’observer leurs conditions de mise en œuvre, les effets sur les différents bénéficiaires et d’en capitaliser les principaux retours d’expérience et enseignements.
  • Il s’agit pour les Cités éducatives de pouvoir bénéficier d’une évaluation externe mise en place par l’INJEP sur des actions prioritaires pour elles en lien avec les réflexions et échanges prévus au sein des groupes pilotes thématiques. Ainsi, elles pourront disposer d’éléments de comparaison qui viendront nourrir en retour leurs projets au plan local. Ces éléments viendront également enrichir l’évaluation globale du programme par la proposition d’enseignements sur les ingénieries, coopérations et réalisations qu’elles auront développées sur le terrain et sur ces thèmes -là.
  • Il s’agit pour l’INJEP d’établir le contact et nouer des liens avec les Cités éducatives intéressées par le bénéfice d’une évaluation externe. Avec l’appui des évaluateurs externes, l’INJEP pilotera ces travaux d’observation et produira des analyses en cours et en fin de programme, ainsi qu’une capitalisation globale par thématique.

Sur ces deux axes d’intervention, des rapports intermédiaires et un rapport final à l’intention des Cités éducatives, de la coordination nationale et du CNOE seront produits et diffusés par l’INJEP. Un ouvrage coédité par l’INJEP en lien avec les acteurs et les évaluateurs est envisagé à l’issue de l’expérimentation.